La tésamoréline pour le traitement potentiel du NASH

La stéatose hépatique non-alcoolique (NAFLD) est un terme qui définit un continuum de diverses maladies du foie. La phase précoce débute avec le foie gras non-alcoolique (NAFL) et peut progresser vers une inflammation chronique du foie (stéatohépatite non-alcoolique [NASH]), la fibrose hépatique, la cirrhose et le carcinome hépatocellulaire. (CHC)12, 1, 2. Le NAFLD est l’affection du foie la plus commune. On estime qu’environ 20 à 25 % des adultes dans plusieurs pays (États-Unis, France, Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni et Canada) sont affectés par le NAFLD3, 4. La prévalence du NASH se situe entre 2,5 à 5 % de la population dans ces pays. La plupart des personnes touchées par le NAFLD n’ont qu’un foie gras. La pathogenèse du NAFLD inclut des facteurs contribuants tels que la lipogenèse et la lipotoxicité, l’inflammation, la résistance à l’insuline et le stress oxidatif2.