09 juin 2016

Theratechnologies fait part d’une décision regrettable du Ministère de la Santé du Québec

Theratechnologies inc. (TSX : TH) a le regret d’annoncer que le gouvernement du Québec, province où a été découvert EGRIFTAMD, refuse de l’inscrire aux listes des médicaments remboursés.

La décision du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, est basée sur une recommandation de l’institut national d’excellence en santé et services sociaux, INESSS, qui a conclu que la diminution du gras viscéral pour les patients atteints du VIH ne constitue pas un avantage thérapeutique. L’INESSS reconnaît toutefois l’efficacité du produit et la valeur des études cliniques d’EGRIFTAMD.