Dr. Steven K. Grinspoon – Conseiller

Dr Grinspoon est professeur en médecine à Harvard Medical School, chef de l’unité de métabolisme du MGH, directeur du centre de recherche nutritionnelle sur l’obésité à Harvard, et titulaire d’une chaire fondée en neuroendocrinologie et métabolisme. Il manifeste depuis longtemps un intérêt pour les complications métaboliques et la régulation des tissus adipeux viscéraux liés à l’obésité et aux conditions associées à la lipodystrophie, avec une attention particulière à la lipodystrophie liée au VIH. Il siégea au groupe consultatif technique sur la nutrition dans le VIH de l’Organisation mondiale de la santé, et présida la conférence State of the Science de l’American Heart Association sur les maladies cardiovasculaires chez les patients atteints du VIH, ainsi qu’une récente conférence sponsorisée par les National Institutes of Health (NIH) sur les mécanismes et complications de l’obésité chez les patients atteints du VIH. Dans sa recherche, il étudia les effets d’une sécrétion réduite de l’hormone de croissance pulsatile sur la dysrégulation métabolique dans l’obésité et fut le premier à proposer l’utilisation de l’analogue de l’hormone libératrice de l’hormone de croissance (GHRH) pour augmenter la sécrétion endogène de l’hormone de croissance dans la lipodystrophie et l’obésité en général. Cette stratégie démontra qu’une augmentation de la pulsatilité endogène de l’hormone de croissance réduit sélectivement le gras viscéral, améliore l’épaisseur de l’intima média (IMT) de la carotide, et réduit les indices d’inflammation. Ce travail mena à l’approbation de la FDA sur l’utilisation de la tésamoréline pour l’accumulation excessive du gras viscéral chez les patients atteints du VIH. Dr. Grinspoon fut attribué pour son travail, par l’Endocrine Society, le prix Aurbach en 2016 dans le domaine de la recherche translationnelle. Plus récemment, il démontra des effets bénéfiques de la tésamoréline sur stéatose du foie et la progression de la fibrose parmi les patients infectés par le VIH et atteints de la stéatose hépathique non alcoolique. Il a été sélectionné pour l’adhésion à l’American Society of Clinical Investigation et à l’Association of American Physicians.