20 mars 2021

Theratechnologies annonce de nouvelles données démontrant l’effet positif de la tésamoréline sur la réponse immunitaire liée à l’inflammation du foie

Données présentées à ENDO 2021

 Montréal, Canada – Le 20 mars 2021 – Theratechnologies inc. (Theratechnologies) (TSX: TH) (NASDAQ: THTX), une société biopharmaceutique commerciale axée sur le développement et la commercialisation de traitements innovateurs, a le plaisir d’annoncer que de nouvelles données, démontrant l’effet positif de la tésamoréline sur la circulation des marqueurs d’activation immunitaire associés à l’inflammation du foie, ont été présentées aujourd’hui à la réunion annuelle de l’Endocrine Society, ENDO 2021.

Dr Takara L. Stanley, professeur adjoint en pédiatrie, au Harvard Medical School, assistant pédiatre au Massachusetts General Hospital, et directeur de programme du Pediatric Endocrine Fellowship Program au MGHfC, a été l’auteur du poster présenté à ENDO 2021.

Les données sont tirées de la sous-analyse d’un essai de 12 mois à double insu, aléatoire et entrepris par un investigateur étudiant l’effet de la tésamoréline sur le gras hépatique chez 61 personnes infectées par le VIH et souffrant de la stéatose hépatique non-alcoolique (NAFLD) qui a été réalisé par Dr Steven Grinspoon, professeur en médecine au Harvard Medical School, et chef de l’unité de métabolisme au Massachusetts General Hospital. Les résultats tirés par Dr Grinspoon ont été publiés dans The Lancet HIV en octobre 2019.

La sous-analyse conclut que le traitement avec la tésamoréline pendant 12 mois réduit la circulation des marqueurs des cellules T et l’activité des monocytes/macrophages. Une régulation en baisse correspondante des voies immunitaires dans le foie a aussi été observée. Ces conclusions suggèrent que le traitement avec la tésamoréline pourrait contribuer à une meilleure activation immunitaire chez la population souffrant d’une dysrégulation métabolique et d’une inflammation systémique.

« Les données présentées à ENDO 2021 mettent de l’avant le mécanisme d’action unique de la tésamoréline qui s’attaque à la cause sous-jacente des maladies hépatiques et appuient également le développement de la phase 3 de ce médicament novateur pour le traitement potentiel du NASH », a déclaré Dr Christian Marsolais, vice-président principal et chef de la direction médicale de Theratechnologies.

Le résumé de la présentation est disponible au : https://www.abstractsonline.com/pp8/#!/9188/presentation/2240