Pipeline

TH1902

Technologie SORT1+

Theratechnologies développe présentement une nouvelle plateforme de traitements ciblés en oncologie, faisant appel à de nouveaux peptides visant le récepteur de la sortiline. L’expression du récepteur de la sortiline a notamment été documentée dans les cancers de l’ovaire, du sein triple négatif, de la peau, du poumon et du pancréas.

Le ciblage de la sortiline pourrait donc conduire à la fois à une plus grande sélectivité et à une internalisation plus spécifique d’agents anticancéreux pouvant être liés à ces peptides. L’utilisation d’une telle stratégie serait une avancée vers une médecine personnalisée pour les patients, où d’abord seuls ceux susceptibles de réagir au médicament seraient identifiés et traités de cette manière, augmentant ainsi les chances de guérison et minimisant les coûts des soins de santé.

Les nouveaux conjugués peptide-médicament (CPM) générés par notre plateforme seront considérés comme de nouvelles entités chimiques (NEC) ayant des propriétés pharmacodynamiques et pharmacocinétiques différentes de celles des agents originaux qui seront liés à notre peptide. Ajoutons que ces nouveaux agents anticancéreux devraient également réduire la toxicité pour les cellules non-cancéreuses qui n’ont pas ou n’ont qu’une fraction des récepteurs de la sortiline observés dans certains types de cancers.

TH1902

Le TH1902 conjugue le peptide exclusif à Theratechnologies avec le docétaxel. La Food and Drug Administration aux États-Unis a récemment accordé la désignation « fast track » au TH1902 comme agent unique pour le traitement de patients atteints de tumeurs solides avancées et récurrentes exprimant le récepteur de la sortiline et réfractaires aux traitements standards. Le TH1902 est le principal conjugué peptide-médicament (CPM) issu de la Technologie SORT1+MC en oncologie.

Le TH1902 est présentement évalué dans le cadre d’un essai clinique de phase 1. Celui-ci inclut une étude à doses croissantes pour évaluer l’innocuité, la pharmacocinétique, la dose maximale tolérée (DMT) et l’activité antitumorale préliminaire du TH1902 administré une fois toutes les trois semaines chez des patients atteints de tumeurs solides avancées et réfractaires aux traitements anticancéreux disponibles.

Une fois la DMT déterminée, un total de 40 patients additionnels devraient être recrutés pour évaluer l’activité antitumorale potentielle du TH1902 chez les patients atteints d’un cancer de l’endomètre, de l’ovaire, du côlon, du pancréas ou du sein triple négatif.

Funda Meric-Bernstam. MD, directrice du Department of Investigational Cancer Therapeutics at The University of Texas MD Anderson Cancer Center, est l’investigatrice principale de l’étude clinique de phase 1 du TH1902.

Les détails du protocole de l’étude clinique de phase 1 sont disponibles au www.clinicaltrials.gov sous le numéro d’identification NCT04706962.

Technologie SORT1+MC est une marque de commerce de Theratechnologies Inc.