Consultants et conseillers scientifiques

Theratechnologies collabore avec des scientifiques de renommée mondiale afin de faire avancer ses projets de recherche.

REJOIGNEZ-NOUS

Venez travailler chez Theratechnologies

Theratechnologies est constamment à la recherche de personnes talentueuses, énergiques et qui partagent les valeurs de l'entreprise.

Dr. Richard Béliveau - Consultant

Richard Béliveau, Ph.D. en biochimie, est directeur scientifique de la Chaire en prévention et traitement du cancer de l'Université du Québec à Montréal.

 

 

Il a été professeur de chirurgie et de physiologie à l'Université de Montréal et a été titulaire de la chaire de neurochirurgie du CHUM, chercheur associé au Centre de prévention du cancer du département d'oncologie de l'Université McGill et membre du groupe expérimental de traitement du cancer de l'Hôpital général juif de Montréal. Il est professeur titulaire de biochimie à l'Université du Québec à Montréal et membre de la Coalition Priorité Cancer au Québec, il est le fondateur d’Angiochem et de Katana Biopharma, deux sociétés de biotechnologie qui développent de nouveaux médicaments ciblant les troubles cérébraux et divers types de cancer.

 

 

Il a publié plus de 250 articles dans des revues scientifiques et médicales de classe mondiale. Il est également l'auteur de plusieurs best-sellers traduits en 28 langues dans 37 pays, dont «Aliments contre le cancer», «Cuisinez avec des aliments contre le cancer», «Bien manger, bien vivre», «La mort: faits scientifiques» ”,“ Samouraï ”et“ Prévention du cancer ”. Il a écrit plus de 550 chroniques de recherche médicale dans le Journal de Montréal. Il a reçu le prix du public au Salon du livre de Montréal, a été nommé Personnalité de l’année par le magazine L’Actualité et Personnalité de la province de Québec par le journal Au Québec. Il a également été nommé ancien élève émérite du Collège de Trois-Rivières, de l'Université du Québec et de l'Université Laval. Il est professeur émérite de biochimie.

Dr. Éric A. Cohen - Conseiller

Dr Éric A. Cohen est directeur de l’unité de rétrovirologie humaine à l’institut de recherches cliniques de montréal (IRCM) et professeur de virologie à l’Université de Montréal.  Depuis 2014, il dirige également le consortium canadien sur la guérison du VIH, CanCURE, une équipe de recherche pan-canadienne axée sur l’étude des réservoirs du VIH et la mise au point d’interventions thérapeutiques en vue d’une rémission du VIH. Il est membre du comité de coordination du réseau canadien pour les essais VIH et du conseil scientifique consultatif du réseau SIDA et maladies infectieuses du fonds de recherche du Québec-santé.  Dr Cohen est membre du comité éditorial de Retrovirology et membre de la Société Royale du Canada et de l’académie canadienne des sciences de la santé.

 

Dr Cohen est impliqué dans la recherche sur le VIH depuis plus de trente ans. Ses travaux actuels visent à définir les interactions VIH-hôte régissant la transmission, la réplication et la persistance du VIH et à mettre au point des stratégies thérapeutiques en vue d’une guérison du VIH.

Dr. Steven K. Grinspoon - Conseiller

Dr Grinspoon est professeur en médecine à Harvard Medical School, chef de l’unité de métabolisme du MGH, directeur du centre de recherche nutritionnelle sur l’obésité à Harvard, et titulaire d’une chaire fondée en neuroendocrinologie et métabolisme. Il manifeste depuis longtemps un intérêt pour les complications métaboliques et la régulation des tissus adipeux viscéraux liés à l’obésité et aux conditions associées à la lipodystrophie, avec une attention particulière à la lipodystrophie liée au VIH. Il siégea au groupe consultatif technique sur la nutrition dans le VIH de l’Organisation mondiale de la santé, et présida la conférence State of the Science de l’American Heart Association sur les maladies cardiovasculaires chez les patients atteints du VIH, ainsi qu’une récente conférence sponsorisée par les National Institutes of Health (NIH) sur les mécanismes et complications de l’obésité chez les patients atteints du VIH. Dans sa recherche, il étudia les effets d’une sécrétion réduite de l’hormone de croissance pulsatile sur la dysrégulation métabolique dans l’obésité et fut le premier à proposer l’utilisation de l’analogue de l’hormone libératrice de l’hormone de croissance (GHRH) pour augmenter la sécrétion endogène de l’hormone de croissance dans la lipodystrophie et l’obésité en général. Cette stratégie démontra qu’une augmentation de la pulsatilité endogène de l’hormone de croissance réduit sélectivement le gras viscéral, améliore l’épaisseur de l’intima média (IMT) de la carotide, et réduit les indices d’inflammation. Ce travail mena à l’approbation de la FDA sur l’utilisation de la tésamoréline pour l’accumulation excessive du gras viscéral chez les patients atteints du VIH. Dr. Grinspoon fut attribué pour son travail, par l’Endocrine Society, le prix Aurbach en 2016 dans le domaine de la recherche translationnelle. Plus récemment, il démontra des effets bénéfiques de la tésamoréline sur stéatose du foie et la progression de la fibrose parmi les patients infectés par le VIH et atteints de la stéatose hépathique non alcoolique. Il a été sélectionné pour l’adhésion à l’American Society of Clinical Investigation et à l’Association of American Physicians.